Programme     

2019

 

Loup y es-tu ?

Un Normand à Paris

 

2020

 

• Road Trip -
  700 km d'embrouilles


• Un Fil à la patte


Cochons Frères
  Construction


L'Ile de Tulipatan


• Concert de cuivres -
 Orchestre Symphonique
 de la Région Centre / Tours


• À la recherche de
  Victor Hugo

 

• Chat perché !

 

• Nuit des musées


• Juin 40

 


    Réservations     

Par téléphone

02 38 80 09 73

 

Par courriel

musee.artenay@wanadoo.fr

 

A l'accueil du musée

Tous les jours (sauf mardi),
de 14h à 17h

 

 


 

 

 

 




 

 
Tout public
Durée : 1h30

 

 
   Tarifs   
Plein tarif _____________________

10 €

Tarif adhérent ______________

7 €

Tarif réduit ___________________

5 €

 

   Réservations   

À partir du 19 mai 2020

    Juin 40   


 

Samedi 6 juin 2020 - 20h30

 

Pièce de Bruno CADILLON,
inspirée de faits réels

Compagnie du Hasard

 

En juin 1940, il y a tout juste 80 ans, Charles de GAULLE, Paul REYNAUD et Winston CHURCHILL tracent l’avenir de la France et du monde depuis plusieurs châteaux situés en Touraine et en région Centre, et en particulier celui de Chissay où le chef du gouvernement, Paul REYNAUD, a installé son quartier général.

 

Partant de faits historiques, Bruno CADILLON invente une fiction qui met en scène Charles de GAULLE, Paul REYNAUD, Winston CHURCHILL et Hélène de PORTES. Parallèlement à cette « grande histoire », Juin 40 nous racontera aussi l’autre « grande histoire », celle de ceux qui vont la subir de plein fouet sans avoir rien décidé.

À travers le parcours d’un jeune soldat belge qui n’a pu embarquer à Dunkerque et l’exode d’une famille de boulangers, la pièce mettra en évidence le gouffre existant entre le destin des nations et celui de chacun de ceux qui les constituent.
 

   Présentation de la pièce   

 

« Ceux qui vivent,
ce sont ceux qui luttent
»

Victor HUGO

La problématique entre renoncement et résistance, qui fait écho à cette citation de Victor HUGO, prend tout son sens lors de cette période de la Deuxième Guerre mondiale, période d’incertitudes, d’hésitations multiples qui ont fait que la guerre s’est déroulée de la manière que l’on connaît.

Que serait-il advenu si REYNAUD n’avait pas cédé le pouvoir à PÉTAIN, si le gouvernement français s’était retranché en Afrique du nord, si l’accident de voiture qui a causé la mort d’Hélène de PORTES s’était déroulé quinze jours plus tôt ? Nous ne le saurons véritablement jamais, même si des essais écrits récemment développent des hypothèses dans ce sens.

Alternant pure narration, dialogues, monologues, racontant à la fois la grande et « la petite » histoire, Juin 40 est un chant où se mêlent fiction et réalité historique. Et puisqu’il s’agit d’Histoire  ̶  histoire que l’on doit raconter puisqu’elle a sa part fondatrice de ce que nous sommes, de notre propre vision de notre pays et de notre société  ̶  elle se rapproche dans sa forme et sa fonction du conte.

Un conte que j'ai choisi de dire à quatre voix. Quatre voix qui seront tour à tour narratrices et commentatrices de l’histoire, mais aussi personnages. Que ce soit de la grande Histoire avec de GAULLE, CHURCHILL, REYNAUD, Hélène de PORTES, et d’autres protagonistes qui ont fait l’histoire de ce temps, comme de celle que l’on appelle la petite Histoire  ̶   même si elle n’a pas laissé de traces dans les manuels scolaires  ̶  mais non moins importante pour ceux qui l’ont vécue comme Philippe, le soldat belge rescapé de Dunkerque, ou la famille LEROUX, boulangers à Fontenay-Trésigny que nous suivrons dans leur exode jusqu’à Montrichard.

Chant à quatre voix donc, accompagné d’une chronologie visuelle indiquant les dates et les évènements et d’une projection d’archives à la fois pour situer le spectateur dans le temps mais également se souvenir que ces faits se sont réellement déroulés.

À l’heure où notre faculté de résistance est mise à rude épreuve, où tout nous pousse à l’individualisme, où la notion du dépassement de soi n’est vue que dans une optique personnelle, à l’heure du chacun pour soi, il nous a semblé important de rappeler, que quelle que soit notre vision de la société, nous sommes tributaires de l’autre, de ses choix et de ses errements.

Et qu’à tout prendre, plutôt que de nous conforter dans l’illusion d’un contrôle total de nos destinées en nous limitant à ce que nous pouvons maîtriser de manière personnelle, mieux vaut nous engager de manière collective si nous voulons réellement et effectivement influer sur nos vies, et envisager notre destinée avec une vision bien plus large que celle, purement égotiste, où nous entraîne la facilité.

Bruno CADILLON,
auteur et metteur en scène


   Pour en savoir plus...   

Découvrez la bande-annonce du spectacle :

Retrouvez toute l'actualité de la Compagnie du Hasard
sur son site Internet :
www.compagnieduhasard.com
   et sur sa page Facebook


 


   Distribution   

Mise en scène

Bruno CADILLON

 

Interprètes

Cyril LÉVY-PROVENCAL

Daniel MARTY

Sylvain SAVARD

Dominique VERRIER

 

Scénographie

Alice CADILLON

 

Lumières

Michel DRUEZ

 

Régie son & lumières

Michel DRUEZ

Aurélien MEIGNAT


 
 

Musée du Théâtre Forain - Quartier du Paradis - 45410 ARTENAY
Tél. : 02 38 80 09 73 / Email : musee.artenay@wanadoo.fr

 

Copyright © - Musée du Théâtre Forain - 2019